UNE RÉVOLUTION ASSUMÉE

Publication : N° 11 septembre 2019

CONTRAT D’OBJECTIFS ET DE PERFORMANCE SIGNÉ ENTRE L’ÉTAT ET CCI FRANCE, BAISSE DES RESSOURCES PUBLIQUES, ÉVOLUTION DE L’ENVIRONNEMENT CONCURRENTIEL, LOI PACTE... LE RÉSEAU DES CCI EST CONFRONTÉ À DES DÉFIS MAJEURS.

Pour continuer à compter dans l’écosystème économique, l’adaptation de nos logiques de fonctionnement et d’intervention, une réelle transformation et la mise en œuvre de modèles innovants sont des clés de réforme incontournables. Nous vivons
ce moment comme autant d’opportunités de faire de notre CCI un partenaire plus opérationnel, davantage connecté aux besoins des entreprises qui, elles aussi, traversent une ère de mutation profonde.

Il y a trois ans, la fusion des CCI de Lyon, Saint-Étienne et Roanne a constitué une première réponse à la réduction de nos ressources. Sachant qu’en 2022, nous aurons perdu 75 % de ces financements publics. Ce rapprochement a concentré nos moyens d’action sur un même bassin économique et dégagé d’importantes économies. Nous avons aussi conforté la participation de la CCI dans la SA Aéroports de Lyon, réorganisé notre relation avec les musées des Tissus et des Arts décoratifs en créant un groupement d’intérêt public avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Unitex, et engagé notre école de commerce - emlyon business school - dans une aventure entrepreneuriale inédite, notamment en ouvrant son capital à des investisseurs.

Nous enclenchons aujourd’hui l’acte 2 de notre transformation, qui nous permettra d’assurer nos missions de service public, tout en positionnant mieux nos expertises techniques au service des entreprises, et aussi de peser davantage dans les débats sur l’aménagement et le développement du territoire. Nous avons engagé une vraie révolution de notre compagnie consulaire, qui a été créée - je le rappelle - en 1702.

À ce titre, la décision du Gouvernement de positionner les CCI sur le champ concurrentiel est une clarification importante. Elle nous permettra de revoir nos offres et de mieux les valoriser au regard des attentes du marché. Notre ambition est de développer de nouveaux accompagnements et programmes spécifiques à haute valeur ajoutée. Car nos interventions sont souvent complémentaires aux offres existantes. Nos atouts sont évidents - neutralité, expertises techniques, positionnement historique au cœur d’un écosystème riche, diversité d’activités et de participations... - il convient aujourd’hui de les mettre plus en valeur.

Nous sommes face à un vrai défi qui implique un changement. Ceci étant, nous, chefs d’entreprise, avons cette fibre qui nous amène constamment à nous adapter et à coller aux attentes de nos clients !
Nous réussirons, j’en suis convaincu.

À l’heure où je succède à Emmanuel Imberton, et au nom de l’ensemble des élus et des collaborateurs de la CCI, je voudrais le remercier du fond du cœur pour son exceptionnel engagement durant ces 6 années à la tête de la CCI. Visionnaire, déterminé et rassembleur, il a tracé avec audace la voie de la transformation.
Un sens de l’intérêt général chevillé au corps, il a œuvré pour le développement économique et l’appui aux entreprises, avec un engagement indéfectible pour la cause entrepreneuriale.

Philippe Valentin
Président de la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne