Conférence mondiale

The Web conférence ausculte l’intelligence artificielle

Publication : N° 6 décembre 2017


Du 23 au 27 avril prochains, l’Université de Lyon organise pour la 2è fois The web conference. Ce temps fort scientifique et sociétal décrypte les liens entre le web et l’intelligence artificielle.

The web conference. Le nouvel intitulé de la World Wide Web conference (www), créée en 1994 au Cern à Genève, exprime toute l’ambition de ses organisateurs, réunis dans le comité IW3C2* : rester « la » conférence scientifique de référence sur le sujet et « construire le web de demain ». Tout simplement. La 27è édition de l’événement combine ainsi des rencontres pointues entre scientifiques et des rendez-vous avec un public élargi autour d’un thème brûlant : les liens entre le web et l’intelligence artificielle (IA).

VIP et IA
« Le web est de plus en plus le support de l’intelligence artificielle, note Laurent Flory, directeur des systèmes d’informations & du numérique et co-président du comité d’organisation de la conférence. Nous proposons de nous y intéresser dans le détail avec près de 400 événements, conférences, interventions, plus d’un millier de contributions scientifiques, des débats et des temps forts passionnants ». Passionnants ? « Des moments où tout s’arrête », renchérit Laurent Flory.
Le mercredi 25 avril accueillera par exemple Luciano Floridi, philosophe qui évaluera le meilleur et le pire du web -menacé par la désinformation mais porteur d’ouverture- pour envisager des stratégies de résistance. Le lendemain, le père du web, Sir Tim Berners-Lee, échangera sur le futur de l’IA et du web avec Vinton Cerf, de Google, l’un des inventeurs de l’internet et Dame Wendy Hall, co-directeur du Web science institute de Southampton, le mathématicien Cédric Villani et Ruhi Sarikaya, d’Amazon… Tous chercheurs, créateurs, penseurs.
Autres VIP, quelque 2 500 personnes assisteront à la conférence, près de 4 000 si l’on compte les événements « off », en marge du programme officiel. « Nous comptons beaucoup sur la richesse de notre écosystème d’entreprises de toutes tailles et de laboratoires, qui nous a vraiment soutenu, ajoute Laurent Flory. Au-delà de la rencontre scientifique, The web conference favorise les échanges entre acteurs économiques et chercheurs.  C’est aussi l’une des missions de l’université ».

*International World Wide Web Conference comittee

23 au 27 avril au Palais des congrès, Cité internationale, Lyon
www2018.thewebconf.org

Laurent Flory
CIO-CDO à l’Université de Lyon