Comment j'ai fait pour...

Réduire ma facture énergie

Publication : N° 5 septembre 2017

Après dix ans d’activité, la librairie des Croquelinottes avait besoin d’un coup de frais. Sa gérante AMANDINE DRAJNER a bénéficié d’un accompagnement pour conduire une rénovation complète… et verte.

1. Le problème

« Nous sommes installés dans le même local depuis la création de notre entreprise. Au départ, nous avions peu de fonds pour l’aménagement ; nous avons donc construit nos meubles nous-mêmes. Le lieu était mal isolé, mais nous voulions d’abord finaliser la décoration et le mobilier », expose Amandine Drajner. Au moment où elle envisage ce projet, elle rencontre la CCI qui lui présente les aides accordées aux commerçants par Saint-Etienne Métropole pour l’amélioration énergétique des locaux. La librairie correspond aux critères.

Croquelinottes Amandine Drajner

2. La solution

Au printemps 2016, un conseiller en développement durable de la CCI effectue une visite énergie au point de vente et analyse les factures d’électricité afin d’évaluer les économies possibles en matière de chauffage et d’éclairage. « Nous avons monté le dossier ensemble, la CCI l’a défendu devant la commission et nous avons eu la réponse positive en septembre. Grâce aux 7 500 euros de subvention accordés, nous avons pu changer toutes les vitrines et la porte d’entrée avec des huisseries et vitres énergétiquement performantes. Par ailleurs, des lampes led ont remplacé les anciens éclairages. De plus, un troisième poste a été accepté : l’installation de dalles avec un isolant pour le faux plafond ».

3. Les premiers résultats

Le commerce a été fermé seulement un mois pour les travaux, car le renouvellement du mobilier, fabriqué sur mesure, et la peinture avaient été faits progressivement. Au niveau du confort, l’équipe est unanime : « C’est le premier hiver où nous n’avons pas froid ! On s’était habitué au froid à cause de la mauvaise isolation mais maintenant, le lieu est bien chauffé, il n’y a plus de déperdition et les clients enlèvent même leur manteau ! ». Du côté de la facture, les premières comparaisons révèlent une baisse de la consommation électrique de 15 %. Amandine Drajner est satisfaite de ces modifications : « Nous avons bénéficié d’un accompagnement efficace. Le suivi du dossier, la bonne connaissance du sujet, la souplesse ont été vraiment appréciables. Sans ce soutien avisé, cette prise en charge administrative et l’aide financière, nous n’aurions pas entrepris la partie de rénovation énergétique ».

Croquelinottes, Saint-Etienne, 42
Création : 2007
Effectif : 3
CA 2016 : 520 000 €

Mélissa Lacroix, 04 77 43 04 36
lyon-metropole.cci.fr