COMMENT J’AI FAIT POUR…

Préparer mon envol international

Publication : N° 18 Janvier 2022

La jeune start-up Med in Town a conçu une imprimante 3D qui fabrique à la demande des dispositifs médicaux utilisables en bloc opératoire. Son dirigeant, JÉRÔME PRÉCHEUR, souhaite internationaliser son innovation avec l’aide la CCI et du Chèque relance export.

1. La problématique

Med in Town propose aux établissements de santé et aux producteurs de dispositifs médicaux une usine transportable de fabrication additive. Baptisé Micro Factory, cet outil breveté transforme des fichiers en objets utilisables en bloc opératoire, grâce à l’impression 3D. « Notre solution permet de produire sur mesure et sur place, créant ainsi une opportunité de personnaliser les soins et de réduire les délais d’hospitalisation, indique Jérôme Précheur, son pdg. Les pièces sont conçues à partir de polyamide recyclable, puis lavées, désinfectées et emballées en salle blanche avant stérilisation ». Distribué sur le marché français, Med in Town envisage un développement à l’international.

2. La solution

Conçue pour être au plus près des patients et décentraliser la production de dispositifs médicaux, la Micro Factory est calibrée pour les marchés étrangers. Encore faut-il savoir lesquels. « Nous ne souhaitons pas nous éparpiller, explique le pdg. Notre souhait est de cibler en priorité les pays les plus pertinents par rapport à notre offre, notre taille, nos moyens… ». Après avoir pris connaissance de l’offre d’accompagnement de la CCI, la jeune start-up a bénéficié du Chèque relance export, utilisable pour une prestation d’accompagnement individuel dédiée à la priorisation des marchés. Financées à 50 % par ce dispositif du Plan de relance, deux études ont été ainsi réalisées par la CCI, l’une sur cinq pays d’Europe (Suisse, Suède, Italie et Belgique comparées à la France) et l’autre sur cinq territoires de grand export (Inde, États-Unis, Japon, Australie, Russie). Après 2,5 mois d’enquête, Med in Town a reçu une synthèse comparant les destinations en fonction du nombre d’établissements hospitaliers, des chiffres d’affaires ou encore des flux export-import.

3. Les premiers résultats

« Cette cartographie précise et fiable a identifié les États-Unis, la Suisse, l’Inde et la Russie comme territoires prioritaires, précise Jérôme Précheur. Le contrat est rempli par la CCI : nous savons désormais sur quel marché nous devons nous concentrer ». Pour autant, Med in Town ne part pas bille en tête. Le développement à l’international ne s’enclenchera qu’une fois la levée de fonds finalisée. Prévu au premier trimestre, cet apport financera l’organisation de la start-up en mode export et la production de la Micro Factory.

MED IN TOWN,  Saint-Chamond, 42

Création : 2020
Effectif : 2
CA : 100 000€

Gaëlle Bonnefoy Cudraz
04 72 40 59 13
www.lyon-metropole.cci.fr