Comment j'ai fait pour...

Me mettre aux normes d’accessiblité

Publication : N° 9 décembre 2018

SYLVAIN FOUREL a ouvert la librairie La Voie aux Chapitres voici bientôt 10 ans.  Avec l’aide de la CCI, il a pris le temps de réfléchir à l’accessibilité de son commerce et de réaliser un projet d’amélioration globale.

1. Le problème

Lors de l’agrandissement de sa librairie en 2012, Sylvain Fourel n’a pas saisi l’occasion pour mettre aux normes d’accessibilité son point de vente. « Cette obligation est une problématique importante pour tous les commerçants, dit-il. Elle a en outre entraîné un aspect inconfortable dont on parle peu : le démarchage et les arnaques ». Souhaitant se mettre en conformité, le gérant fait un premier autodiagnostic en 2015. Face à la complexité du dossier, il demande une dérogation. Puis, en échangeant avec des commerçants, il décide de reprendre le dossier en main et se lance dans un accompagnement aux côtés de la CCI.

2. La solution

« Cet accompagnement a permis de débloquer mon projet. L’aide de la conseillère pour remplir le dossier administratif, que je trouvais compliqué et au jargon bien spécifique, a été très précieuse. J’ai ainsi pu déposer une demande d’Agenda d’accessibilité programmé (Ad’AP) en mairie, fin 2017 », indique Sylvain Fourel. Il reçoit un avis favorable quelques mois plus tard pour ses travaux et leur échelonnement sur six mois. Ses emprunts bancaires arrivant quasiment à échéance, il réfléchit alors à un investissement global : avec mise aux normes et amélioration du point de vente. « J’ai contacté des entrepreneurs pour définir les aménagements et effectué un montage financier ; j’ai aussi obtenu une aide de la Région spécifique aux librairies ». Les travaux ont démarré en septembre dernier.

3. Les premiers résultats

Après la nécessaire modernisation électrique, une porte automatique et un joli rideau métallique ont été installés. La marche d’entrée a été supprimée au profit d’une rampe amovible et des vitres en verre de sécurité remplacent désormais les rideaux de fer : « Ces changements sont très appréciés des clients, et cela fluidifie les circulations ». La caisse sera aussi changée prochainement afin de proposer une partie plus basse pour les personnes à mobilité réduite. « D’un dossier contraignant, je suis devenu impatient de voir ces modifications. La recette est de prendre le temps de réfléchir à son projet. J’encourage les libraires et autres commerçants à faire la démarche. Incontestablement, la conseillère CCI m’a permis de mieux comprendre et d’agir ».

 

La Voie aux Chapitres, Lyon 7e, 69
Reprise :  2009
Effectif : 3
CA 2017-2018 : 429 000 €

Marie-Laure Chappuis, 04 72 40 57 74 

www.lyon-metropole.cci.fr/aerp