SUNAREO

L’intégration du digital ouvre la porte à de nombreuses innovations

Publication : N° 10 avril 2019
Maxime Laune et Thierry Regond
Responsable du bureau d'études et vice-président de Sunareo, 50 collaborateurs
Genay

 

LE DEFI  Œuvrant dans l’ombre des grands groupes aéronautiques mondiaux et de nombreuses armées de l’air, Sunaero conçoit et développe des solutions pour la détection, la réparation des fuites de carburants et le contrôle d’étanchéité. Fondée en 1988, l’entreprise poursuit deux objectifs au service de ses clients : réduire le temps d’immobilisation et optimiser les procédures de maintenance.

L'IDEE  « Nous avons développé Wings’up, un outil digital se rapprochant du CRM, pour organiser les opérations de maintenance d’un client à distance depuis nos sites de Genay, de Nashville et de Malaisie, explique Thierry Regond, vice-président de Sunaero. Depuis une tablette ou un ordinateur, nos techniciens peuvent contrôler et assister les opérateurs : des phases du diagnostic au certificat de conformité en passant par la sélection du matériel nécessaire. Nous offrons ainsi une prestation de services à haute valeur ajoutée ». Testée chez une centaine de clients, dont Airbus, Air France et Dassault, l’innovation reçoit un accueil très positif : « Facile d’utilisation, elle permet de palier le manque de qualification des opérateurs face à des technologies de pointe en perpétuelle amélioration ».

LE PLUS  Wings’up pourra être étendue à d’autres domaines d’activités, comme le nucléaire et le ferroviaire. Pour Thierry Regond, l’intégration du digital ouvre la porte à de nombreuses innovations : « l’exploitation des datas des avions, par exemple, afin d’avoir une approche prédictive et une plus grande rigueur dans la maintenance ».