Cybercriminalité

Les entreprises sont particulièrement visées

Publication : N° 13 juin 2020

Article mis à jour le 1/9/2020

Les escroqueries par courriel (avec parfois de faux formulaires en pièce jointe), par SMS et par appels téléphoniques se multiplient auprès des entreprises et notamment les tentatives pour obtenir des documents concernant l’identification des fournisseurs et des clients, les factures non réglées et non échues, les références des contacts financiers…
Face à la recrudescence de ces arnaques qui se diffusent en usurpant l’identité de la direction générale des Finances publiques (DGFiP) et de leurs agents, nous vous invitons à être très vigilants quant au contenu des messages que vous recevez en étant notamment attentifs à tous les signes et détails qui peuvent révéler qu’il s’agit d’un message frauduleux : fautes d’orthographe ou de syntaxe, demandes d’informations détaillées sur l’entreprise ou de ses coordonnées bancaires, etc.
Soyez extrêmement prudents. Les services de la direction générale des Finances publiques ne demandent jamais de coordonnées bancaires, d’informations personnelles, de données d’identification des fournisseurs et des clients, d’informations sur les factures ou sur les références des contacts financiers … par courriels ou téléphone. 

> Lire notre dossier  : « Protéger son système d’information, c’est sauvegarder son business ».

Suivez les webinaires de l’ENE sur le sujet
Sur toutes ces questions de sécurité informatique, l’ENE organise régulièrement des web-conférences. Elles sont gratuites et très accessibles dans leur contenu. Inscription ici.