Conjoncture hôtellerie

Juin 2017 : Score mitigé pour l’hôtellerie lyonnaise après l’Euro 2016

Publication : N° 4 avril 2017

Les performances de l’hôtellerie lyonnaise sont sans surprise en baisse pour le mois de juin 2017, comparés aux résultats exceptionnels de juin 2016 liés à l’Euro. Le RevPAR diminue de 25% toutes catégories confondues avec une chute des prix moyens 22,6%, alors que la baisse de la fréquentation de 3% reste limitée.

La baisse des performances de l’hôtellerie lyonnaise sur le mois de juin 2017 s’explique par l’organisation de l’EURO 2016 de football qui avait permis à la métropole d’accueillir de nombreux touristes l’an dernier. Les autres villes hôtes de l’Euro 2016 enregistrent également une baisse de leurs résultats.
Cependant, l’hôtellerie lyonnaise a tiré son épingle du jeu ce mois-ci grâce à une série d’événements grand publics et professionnels : le Tournoi Bouliste de Pentecôte 2017 du 3 au 5 juin, le FIP Solution Plastique (Forum International de Plasturgie) et ONLYLIGHT (salon de l’éclairage et des usages de la lumière) entre le 13 et le 16 juin.
Toutes les catégories sont sur une tendance négative. Les établissements du segment 2 étoiles constatent la plus forte baisse de RevPAR pour l’hôtellerie de l’ordre de 27,8% avec notamment la plus forte diminution du taux d’occupation (-5,4%). La plus faible baisse de RevPAR est de 23,4% pour les établissements 4/5 étoiles avec une diminution de la fréquentation de 1,5% et des prix moyens de 22,3%. Les hôtels 0/1 étoile et 3 étoiles affichent une baisse de leurs performances également avec des RevPAR qui diminuent respectivement de 23,5% et 26,9%. A noter que tous les indicateurs pour chaque catégorie connaissant une diminution par rapport à juin 2016.