Parrainage

Jeune entrepreneur recherche mentor

Publication : N° 8 septembre 2018

Le programme Parrainage d’entrepreneurs de la CCI développe l’entraide entre des entrepreneurs confirmés et des jeunes pousses. Il est basé sur le mentorat.

«  Rejoindre le programme Parrainage d’entrepreneurs est la meilleure décision que j’ai prise depuis le lancement de mon activité de création et de rénovation de vitraux », se félicite Mélanie Faucher, la jeune gérante de l’Atelier Faucher. Un enthousiasme partagé par son parrain, Damien Sentilhes, gérant de Marque Avenir, qui la soutient dans son nouveau statut de dirigeant : « C’est une première expérience très positive. Notre tandem fonctionne bien ; il va au-delà de la relation professionnelle. Grâce à nos échanges, nous avons développé des réflexes bénéfiques à chacun d’entre nous. Nous prenons le temps de discuter et de réfléchir à différents sujets ». Damien Sentilhes met gratuitement à disposition ses douze années d’expérience et d’expertise de dirigeant au service de sa filleule.

Mélanie Faucher, gérante de l'Atelier Faucher.

Damien Sentilhes, gérant de Marque Avenir.

Un accompagnement basé sur le partage et la convivialité
Durant une période d’un an, renouvelable deux fois, le parrain questionne le filleul sur des thématiques opérationnelles et stratégiques ; il n’intervient pas en matière de business. Il est là pour transmettre un savoir-être entrepreneurial. Récemment, Mélanie Faucher a fait appel à Damien Sentilhes pour la gestion de ses cartes des vœux : « À quoi ça sert ? À qui les envoyer ? Comment ? Autant de questions que nous avons abordées. Le sujet peut paraître simple, mais le fait d’en discuter me rassure et m’aide à prioriser les objectifs. La prochaine fois, je demanderai des conseils sur comment rebondir après un rendez-vous avec un prospect ». 

Tout l’intérêt du programme réside dans ces moments d’échanges où les deux protagonistes dialoguent sur un même pied d’égalité, de façon confidentielle et indépendante. « Nous sommes dans du mentorat, et non pas dans une relation sachant-apprenant, indique Damien Sentilhes. Nous partageons notre expérience sans imposer nos points de vue. Mélanie peut être d’accord comme en désaccord avec moi. Elle est libre d’appliquer ou non mes conseils ».

Autre atout : la souplesse. Chaque duo - il en existe actuellement cent - fonctionne en totale autonomie et programme les séances de travail à sa convenance. En moyenne, les tandems se retrouvent une fois par mois pour deux heures, mais là encore, rien n’est imposé.

En complément, une vingtaine d’ateliers et d’animations (café-visite, workshops, apéro-réso, soirée semestrielle…) est programmée dans le courant de l’année à la CCI afin de développer le réseau des filleuls et des parrains.

Le mentorat : nouvelle tendance de l’accompagnement

Créé en 2011 avec la Métropole de Lyon, le programme Parrainage d’entrepreneurs tire son succès de sa capacité à constituer les bons duos. À l’aide d’entretiens basés sur les attentes et la motivation des candidats, une sélection de jeunes entrepreneurs est proposée au parrain. Libre à lui de choisir. « C’est une question de feeling avec la personne, précise Damien Sentilhes. Lors de notre première rencontre, le courant est passé immédiatement en raison de sa personnalité et d’une sensibilité commune pour les métiers d’arts ». Mais avant de se lancer, le chef d’entreprise participe à une journée de sensibilisation à la posture du mentorat. Une pratique importée d'Amérique du Nord, dont le succès progresse d’année en année. Selon une étude de l'Institut du mentorat entrepreneurial (IME), le taux de croissance des entreprises mentorées aurait progressé de 24 % en 2016  et de 25 % en 2017.

La CCI Lyon Métropole organisera, en avril 2019, la première édition du Sommet du mentorat. Au programme : des tables rondes et des conférences sur le bénévolat, les bénéfices pour les entreprises, la sélection des mentorés…

Andréa Garcia 04 72 40 57 37
www.lyon-metropole.cci.fr/parrainagedentrepreneurs