GLOBAL INDUSTRIE QUATRE JOURS POUR RELANCER LE BUSINESS

Publication : N° 15 décembre 2020

Du 16 au 19 mars prochains à Lyon-Eurexpo, le salon Global Industrie accompagne la relance en réunissant donneurs d’ordre, équipementiers et offreurs de solutions innovantes.

2 500 exposants sont attendus sur ce salon.

Dans le cadre de son plan France relance, le gouvernement remet l’industrie au centre du village avec des moyens à la hauteur des enjeux : 100 milliards d’euros,  soit un tiers du budget annuel de l’État, dédiés à l’investissement, la modernisation de l’outil industriel français, ainsi qu’à la relocalisation. Un décret signé le 27 octobre dernier permet aux PME industrielles de bénéficier d’un soutien financier complémentaire de 40 millions d’euros, pour investir dans les technologies de l’industrie du futur, notamment les équipements robotiques, les logiciels de réalité augmentée ou virtuelle pour des opérations de conception, de fabrication, de transformation et de maintenance.

« Dans ce contexte, la prochaine édition de Gobal Industrie s’annonce exceptionnelle, indique Sébastien Gillet, directeur de cet événement prévu à Lyon-Eurexpo du 16 au 19 mars prochains. Ce sera l’événement de la relance industrielle. L’ensemble des donneurs d’ordre, sous-traitants, équipementiers et autres offreurs de solutions seront présents pour accompagner les visiteurs comme les exposants à affermir leur activité après les périodes particulièrement difficiles vécues par chacun. Le monde des affaires a besoin de se rassembler pour partager, construire, concrétiser ».

Afin de faciliter la veille technologique et la recherche de fournisseurs et de sous-traitants, Global Industrie adopte une organisation autour de quinze univers, soit un par secteur, couvrant aussi bien l’électronique, la fabrication additive et 3D, la robotique et les solutions environnementales. Cette deuxième édition en terre lyonnaise braque en outre les projecteurs sur la transition écologique et énergétique, avec un espace, des conférences et des tables rondes dédiés.

 

1 500
machines en fonctionnement durant quatre jours à Eurexpo, soit la plus grande usine de France.
emploi
Avec GI, le salon accompagne les entreprises à recruter les bons profils. Cet espace réservé permet d’organiser un job dating après avoir mis son offre d’emploi en ligne sur le site de l’événement.

Le salon propose enfin, les 19 et 20 janvier, une mise en bouche numérique baptisée GI Connect. « On ne vend pas une machine grâce à un webinaire, rien de remplace un salon où l’on rencontre les gens, conclut un contrat par une poignée de main, devant une machine, reconnaît le directeur du salon. Mais le digital permet de préparer des contrats, d’avoir une vision globale d’un sujet… C’est un accélérateur de business ». Durant deux jours, les exposants présenteront en avant-première leurs innovations et animeront des tables rondes numériques sur les quinze thématiques du salon. De quoi planifier sa venue à Global Industrie et identifier les solutions adaptées à sa relance.

www.global-industrie.com