Comment j'ai fait pour ...

Être sûre de mon offre

Publication : N° 12 décembre 2019

À la tête d’AD Seniors Loire depuis 2012, dans un secteur de l’aide aux personnes âgées ou dépendantes très exigeant, HENRIETTE TAY souhaitait des garanties sur son offre de « maison de retraite à domicile ». Elle a testé l’accompagnement Exploration marché.

1. Le problème

AD Seniors est un réseau national d’aide aux personnes âgées, en situation de handicap ou de dépendance, qui regroupe près de 80 agences dans l’Hexagone. Henriette Tay dirige celle de la Loire depuis 2012, avec son lot de challenges dans ce secteur étroitement lié à l’humain : recruter et fidéliser des collaborateurs investis, assurer des prestations de qualité, établir les justes prix... « Notre réseau propose un service de “maison de retraite à domicile”, qui facilite le maintien chez elle des personnes en perte d’autonomie, explique la dirigeante. J’avais besoin de savoir si cette offre pouvait être viable à long terme dans la Loire ».

2. La solution

Après avoir fait le tour des structures et des acteurs locaux potentiellement susceptibles de l’aider, Henriette Tay a fait appel à la CCI dans le cadre de l’accompagnement Exploration marché, dont l’objectif est de détecter les informations stratégiques liées à un secteur, d’identifier des interlocuteurs et partenaires, de tester le potentiel d’un nouveau marché... À la clé : un rapport détaillé et des préconisations d’actions. AD Seniors a bénéficié du programme gratuitement dans le cadre d’un partenariat entre la CCI et Roannais Agglomération. « Cette étude a confirmé ce que je pensais, à savoir un réel scepticisme de certains acteurs, dont le Département de la Loire, sur les modalités d’aides au financement d’une telle offre, indique Henriette Tay. Mais nous avons choisi de la maintenir, car elle répond à un besoin réel et fonctionne très bien dans d’autres régions où des prises en charge existent ».

3. Les premiers résultats

Si le facteur-coût d’une telle prestation pour les familles reste un frein, la dirigeante ne regrette pas son choix : « À l’échelle du réseau AD Seniors, cette alternative à la maison de retraite fonctionne très bien. Elle installe, au domicile de la personne, des ressources professionnelles et techniques pour lui permettre de rester  chez elle. Cela me semble très important face aux enjeux posés par le vieillissement de la population ». Des discussions sont en cours avec le Département, ainsi qu’un plan national, pour envisager des solutions complémentaires de financement.

AD SENIORS LOIRE, Renaison, 42
Création : 2012
Effectif : 20 ETP
Clientèle : 105 familles

Nadia Kacem, 04 77 44 54 32

www.lyon-metropole.cci.fr/explorationmarche