EMPLOI

Publication : N° 7 avril 2018

Entreprises roannaises recherchent talents lyonnais

De l’opérateur au cadre à haut niveau de qualification, les entreprises du bassin roannais recrutent et font un appel du pied aux compétences lyonnaises. 1 200 offres d’emplois sont disponibles à ce jour. Et 2 000 encore d’ici à fin 2019 !

Dans le cadre de l’événement 2 000 emplois à pourvoir lancé en juillet 2018 par la marque Roanne tout simplement, des entreprises* de tous les secteurs ont alerté sur leurs besoins en recrutement. « À ce jour, 1 200 postes sont disponibles sur l’ensemble de notre territoire, a indiqué Yves Nicolin, maire de Roanne et président de Roannais Agglomération. D’ici à la fin de 2019, 2 000 nouvelles offres seront à saisir ». Parmi ce flot d’entreprises en quête de talents, Michelin prévoit l’embauche de 50 CDI au sein de son usine roannaise, notamment des agents de production et de maintenance industrielle, tandis que Nexter, leader français de la défense terrestre, annonce le recrutement de quelque 100 collaborateurs : des ouvriers (assistance client, monteurs, usineurs, soudeurs, peintres…), des techniciens (assistance client, logistique, usinage…) et des cadres (architectes, finance, commerce-marketing, qualité, chef de projet…), répartis entre le centre d’ingénierie, la production et les fonctions supports.  

Des personnalités plus que des compétences
Anne-Lise Eliman, responsable des ressources humaines de Refresco, leader européen de l’embouteillage de soft-drinks, recherche pour sa part des personnalités, des talents à ajouter à ses équipes. Une quête partagée par Christian Arnaud, directeur régional grands comptes du Pôle emploi de Roanne : « Nous misons davantage aujourd’hui sur le savoir-être que sur les seules compétences à l’obsolescence programmée, notamment en cette période de tension sur certains métiers. Les recruteurs veulent des personnes agiles, dynamiques et motivées, qu’ils formeront à leurs besoins. Plus d’un tiers des demandeurs d’emploi retrouvent un métier différent de leur fonction précédente ». Avec un taux de 8,6 % inférieur à la moyenne nationale, le chômage est d’ailleurs en baisse sur la zone !

Roanne, le 10e arrondissement lyonnais
« Des échanges et des synergies doivent se créer, s’intensifier entre nos PME et celles de Lyon, qui bénéficient d’une main-d’œuvre de qualité, souligne Yves Nicolin. Car nous possédons des filières d’excellence communes, notamment le textile, l’écoconstruction, l’énergie, la gastronomie et le numérique. Un nouveau territoire économique – le Grand Ouest  métropolitain – doit émerger ». La sous-préfecture de la Loire lance donc une opération séduction basée sur sa douceur de vivre, sa qualité de vie et sa proximité avec la capitale des Gaules. « Grâce à la mise en service de l’autoroute A89, les deux villes ne sont plus distantes que de 40 minutes l’une de l’autre, assure Guy Delorme, président de la Délégation de la CCI à Roanne. La nouvelle génération ne veut pas sacrifier sa qualité de vie. Roanne répond à ses aspirations : ville à taille humaine, absence de bouchon, verdure, tissu commercial dynamique… Nous avons tout pour devenir le 10e arrondissement de Lyon ».

*Ac Environnement, Bio Rad, Cetih, Eolen, Geparo, Michelin, Nexter Systems, Recoveo, Refresco, Siemens, Sopra Steria, Think’Ax.

Roannais Agglomération

185 000 habitants
9 000 entreprises
2,8 % des emplois dans l’industrie, soit 4 % au-dessus de la moyenne nationale
3 000 étudiants
50 formations supérieures