COMMENT J’AI FAIT POUR…

DÉVELOPPER LA VENTE À EMPORTER

Publication : N° 16 Avril 2021

À l’arrêt avec la crise sanitaire, le restaurant Layali s’est lancé dans la livraison de plats gastronomiques. Une nouvelle activité dont la mise en œuvre ne s’improvise pas. Le gérant, HICHAM EL MOUKADDEM, a suivi Top numérique et Top compétitivité, un menu d’accompagnement trois étoiles.

1. Le problème

Depuis deux ans, Layali propose une riche carte de spécialités libanaises. Mais depuis pratiquement six mois, ses deux salles restent vides en raison des mesures sanitaires. « Comme toute la profession, nous devons trouver des solutions pour conserver de la trésorerie, payer les charges, les coûts fixes..., indique Hicham El Moukaddem, gérant du restaurant. Nous proposons donc désormais une gamme de plats à emporter ou en livraison ». Le restaurateur a rappelé en cuisine ses cinq collaborateurs pour préparer, midi comme soir, mezzés, taboulés et autres samossas. Mais si cette offre plaît, les volumes restent insuffisants pour engendrer de réels bénéfices.

2. La solution

Contacté par la CCI dans le cadre de son opération de soutien aux commerçants et restaurateurs, Hicham El Moukaddem décide de suivre Top numérique. Objectif : accroître son activité sur internet et les réseaux sociaux, en vue d’augmenter les commandes. Cinq séances de deux heures lui donnent les clés nécessaires à l’optimisation de sa présence sur Facebook, Instagram et Google my business.  « Le consultant a pris le temps d’auditer l’existant puis de m’expliquer les tenants et les aboutissants pour être vu par le plus grand nombre et inciter l’internaute à passer à l’action, indique Hicham El Moukaddem. Il m’a montré comment définir les mots clés, les photos efficaces, les posts engageants… ». Le restaurateur a enchaîné avec le programme Top compétitivité, un accompagnement dédié au renforcement de sa visibilité.

3. Les premiers résultats

Le restaurant a enregistré en début d’année une hausse des ventes à emporter et en livraison. « D’un jour à l’autre, le carnet de commandes varie. C’est difficile, mais nous devons nous accrocher, assure Hicham El Moukaddem. Grâce aux deux programmes successifs, nous avons fait le nécessaire pour développer cette nouvelle activité ». Le système va se maintenir au moins jusqu’à la réouverture du restaurant, et peut-être après, tout dépendra des règles de distanciation imposées. « Tout ce que nous avons appris nous sera utile à l’avenir, notamment l’aménagement de notre vitrine et notre présence sur les réseaux sociaux. Cette pause forcée nous aura donné du temps pour progresser ».

Restaurant Layali,  Roanne, 42

Création : 2018
Effectif : 5

Véronique Chassain
04 77 44 54 16
www.lyon-metropole.cci.fr