Comment j'ai fait pour

Déployer des marchés

Publication : N° 8 septembre 2018

PHILIPPE DUBUT, fondateur de Chaudriconcept, conçoit et loue des cuves en inox pour le transport de marchandises sensibles ou dangereuses. Il a imaginé un boîtier connecté pour suivre leurs déplacements.

1. Le problème

Une partie de l’activité de Chaudriconcept consiste à louer des cuves pour le transport routier, maritime, aérien et ferroviaire, de vaccins ou de produits chimiques, manœuvres qui comportent des dangers ou des risques sanitaires : « Les produits que nous transportons sont sensibles à la pression ou à la température et je me suis aperçu qu’il n’existait pas de solution pour sécuriser et tracer le déplacement des cuves. Nous avons donc conçu un boîtier connecté capable de livrer des informations en temps réel sur l’état des livraisons ». En cas de problème, le transporteur est immédiatement informé et peut prendre les bonnes décisions. L’entrepreneur est convaincu que ces cuves équipées de boîtiers-traceurs apportent une réelle valeur ajoutée. Mais le marché restait à créer…

2. La solution

Philippe Dubut décide de suivre le programme Exploration Marché de la CCI afin de conforter ses innovations : « Nous avons fait des recherches relatives au transport et au marché des cuves, des études auprès de nos clients et aussi travaillé sur les enjeux de la démarche d’innovation, le déploiement à mettre en place, le discours à tenir auprès de clients réceptifs, mais restant à convaincre. Nous avons aussi validé le chiffrage d’une telle innovation… ». Philippe Dubut a obtenu un crédit d’impôt recherche. Dans le cadre du dispositif Exploration Marché, il a pu associer ses collaborateurs aux réflexions et a nourri son projet des échanges avec d’autres dirigeants du secteur de l’industrie. Il a aussi bénéficié de journées d’accompagnement individuel pour affiner sa stratégie.

3. Les premiers résultats

Il est encore un peu tôt pour se projeter sur les résultats que va générer ce boîtier, mais le gérant est conforté : « Il fallait innover en ce sens ». Car même si le service aura un coût pour les clients, la valeur ajoutée de ces « boîtes noires des cuves » en termes de sécurité, qualité et traçabilité est indéniable. « Le marché est exponentiel. Aujourd’hui, rien n’existe mais si toutes les cuves de transfert s’équipent, ce sera énorme ! », se réjouit l’entrepreneur. Un prototype a été réalisé au printemps. Testé en clientèle, il a fait ses preuves. Un 2e prototype plus abouti a été développé en vue du salon Pharma Biotech de Lausanne d’octobre prochain : « Ce rendez-vous est très important pour la suite. Nous en attendons beaucoup ! ».

Chaudriconcept, Brignais, 69
Reprise : 2004
Effectif : 35
CA 2017 : 5,7 M€

Sylvie Masson, 04 72 40 56 54

www.lyon-metropole.cci.fr/explorationmarche