Comment j'ai fait pour...

Croître à l’export

Publication : N° 5 septembre 2017

Spécialisé dans la transformation de l’énergie électrique, JST Transformateurs souhaitait ouvrir son champ d’action en dehors de l’Europe. EMMANUEL VUITTENEZ, responsable commercial et marketing, explique sa démarche.

1. Le problème

Après avoir fait partie de différents groupes, JST Transformateurs est une société indépendante depuis 2006. Elle est spécialisée dans la conception, la fabrication et l’installation de transformateurs de puissance de haute et très haute tension, ainsi que de transformateurs de traction embarqués dans les trains. Comme le précise Emmanuel Vuittenez, « nous sommes le petit Poucet du secteur, face aux gros concurrents dotés de réseaux et de moyens plus conséquents, nous avions besoin de supports et de conseils afin de nous développer à l’export ».

JST Emmanuel Vuittenez

2. La solution

L’entreprise sollicite la CCI pour bénéficier d’informations et d’expertises sur différents marchés. « Nous avons bénéficié de conseils juridiques sur les États-Unis pour mieux définir la façon de procéder et encadrer notre développement dans ce pays. Par ailleurs, l’éclairage d’un avocat international sur les relations avec les partenaires lors d’un colloque sur la Corée du Sud nous a permis de trouver un allié de confiance pour concrétiser un projet d’envergure. Autre exemple, nous avons suivi une formation sur “Comment appréhender un client”, ce qui est très utile à nos chargés de projet pour répondre aux interlocuteurs des différents pays ». Tous ces conseils permettent à cette ETI indépendante de prendre ses orientations et décisions stratégiques en connaissance de cause. « Comme nous faisons des produits sur mesure, il est important pour nous de trouver les partenaires de confiance ».

3. Les premiers résultats

JST Transformateurs dispose de filiales en Inde, en Pologne et au Portugal pour ses différents savoir-faire. La formation CCI a été très bénéfique pour l’embauche des collaborateurs en Inde. Aujourd’hui, 80 % de l’activité de la partie traction sont réalisés à l’export et près de 30 % pour le domaine de la puissance. L’entreprise souhaite développer ce dernier axe. Par ailleurs, elle a décroché 7 projets en Corée du Sud et s’appuie sur la CCI pour mieux cerner le Moyen-Orient et certains pays d’Afrique, notamment le Cameroun. « Ces ressources sont précieuses, cela nous permet d’être mieux préparés, d’instaurer des relations de confiance et de pérenniser des partenariats, ainsi que notre ancrage sur les marchés ».

JST Transformateurs, Lyon, 8e
Création : 1905
Effectif : 600 (dont 300 au siège de Lyon)
CA 2016 : 90 M€

Aya Kitahama, 04 72 40 57 70
lyon-metropole.cci.fr