Innover

Comment le design dynamise l’entreprise ?

Publication : N° 9 décembre 2018

Alors que la Biennale Internationale Design Saint-Etienne  se déroule du 21 mars au 22 avril, la CCI organise en écho la 2e édition de Go Design.
Axé sur le monde de l’entreprise, cet événement présente et révèle, grâce à plusieurs temps forts, l’intérêt du design dans les projets d’innovation et ce, quel que soit le secteur d’activité. Focus sur ce rendez-vous qui stimule la créativité et témoignages de professionnels.

Go Design, allons-y !

Pourquoi et comment intégrer le design dans vos projets d’innovation ? Voici la thématique de la table ronde, premier temps fort de Go Design, qui se tient le 22 mars de 9h à 10h30 au sein de la CCI de Saint-Étienne. L’occasion de bénéficier de retours d’expériences concrets, de conseils de designers, mais aussi de connaître les accompagnements proposés par la CCI et la Cité du Design.
Puisque le fil conducteur est l’innovation à tous les niveaux, la CCI de Saint-Étienne inaugure dans la foulée son showroom exposant les réalisations d’une vingtaine d’entreprises de l’industrie, des services, de l’hôtellerie ou encore du commerce, ainsi que les finalistes du concours Lyon Shop Design, qui partageront leur expérience. Bon à savoir : ce showroom éphémère est ouvert toute la durée de la Biennale.
Dernière rencontre le 25 mars sous la forme d’un Eductour destiné aux commerçants, suivi d'un speedmeeting avec des designers à la CCI. Deux parcours pour ceux qui souhaitent imaginer leur futur commerce avec la dimension design et ceux qui désirent y recourir pour réinventer leur point de vente. Car comme le prouvent de nombreuses études, les commerces qui ont investi dans une démarche design voient leur chiffre d’affaires augmenter de 30 à 40 %.

Stéphanie Guerrier
Chargée de mission au sein de Designers +
42, Saint-Etienne

« Le designer est un partenaire avant tout »

Le réseau de professionnels du design et des métiers associés, Designers + participe à Go Design pour continuer à promouvoir le rôle du designer au sein de l’entreprise. « Beaucoup de sociétés ont intégré cette notion et ont compris que le design est l’un des leviers pour atteindre un objectif, mais certaines sont encore frileuses », résume Stéphanie Guerrier, chargée de mission au sein de Designers +. « Le design est au cœur des questions marketing, techniques et d’usages, c’est un outil de prise de recul qui ouvre le champ des possibles. Le designer est un partenaire qui n’impose pas sa vision, mais incite à aller plus loin grâce à des méthodologies créatives et préconise de bonnes pratiques pour créer de la valeur. Il est important de le solliciter en amont des projets car il effectue une étude de marché, analyse l’ADN et le fonctionnement de l’entreprise puis mène des séances de créativité avec les différents profils de la structure pour mener une approche globale afin d’arriver à un produit, une organisation ou un service le plus adapté et le plus juste ». C’est ainsi que l’entreprise stéphanoise Autom’elec, spécialiste dans la gestion d’exploitation de carrières est passée de sous-traitant à conseil grâce à l’apport d’un designer qui l’a incitée à se développer vers les usages et les services pour l’industrie minérale. Cette mutation bénéfique tient surtout à la volonté d’un chef d’entreprise ouvert au changement.

« La démarche design structure notre développement »

C’est le cas d’Arnaud Chabanne, fondateur de Lagazel, entreprise qui conçoit et fabrique des lampes solaires autonomes au Burkina Faso. Créée en 2016, cette société innovante s’appuie sur l’entreprise familiale Chabanne Industrie, spécialiste de la transformation du fil métallique basée à Saint-Galmier. « Lagazel est née de mon expérience en Afrique et de l’expertise de l’industrie familiale, expose Arnaud Chabanne. J’ai des compétences techniques et des connaissances du marché africain, mais pas sur le développement d’un produit global. J’ai donc naturellement fait appel à l’agence ligérienne de design industriel Novam pour mettre au point nos premières lampes solaires. Ils nous ont apporté une expertise globale en prenant en compte l’usage, les fonctionnalités, nos contraintes, la concurrence ou encore l’esthétique. Nous avons ainsi acquis une méthode de travail permettant de partir du plus large puis de réduire les voies à explorer pour arriver à la solution optimale ». Les produits réalisés répondent ainsi aux attentes. « L’image du design est parfois réduite, notamment dans l’industrie, pour moi c’est un investissement judicieux et c’est essentiel de l’intégrer dans les projets. Je vais d’ailleurs solliciter de nouveau Novam pour adapter nos produits pour le marché européen » déclare Arnaud Chabanne.

Arnaud Chabanne
Fondateur de Lagazel
42, Saint-Galmier

Plus d’informations sur Go Design : ici

Contact : Véronique De Carlo, responsable pôle marketing
Tél : 04 77 43 04 41 
v.decarlo@lyon-metropole.cci.fr