Comment j'ai fait pour...

Cibler les bons prospects

Publication : N° 2 septembre 2016

STEPHANE MENARD, dirigeant de MPC, a identifié de potentiels clients pour développer sa nouvelle activité grâce au Service de renseignements économiques de la CCI.

1. Le problème

Le cœur de métier de Micropulse Plating Concepts (MPC) est le conseil et la fourniture de solutions dans le domaine du traitement de surface. Depuis 1999, cette entreprise développe une offre spécifique pour l’industrie. Voici deux ans, elle a mis au point un procédé innovant pour le traitement de l’eau utilisée dans les systèmes de refroidissement industriel. « La technologie UV que nous proposons permet de désinfecter l’eau, donc d’éradiquer les bactéries et les risques de légionelles. Et comme il n’y a pas de produits chimiques, les eaux peuvent être rejetées avec les eaux pluviales, ce qui réduit les coûts et les contraintes », explique Stéphane Ménard. Avec cette activité, MPC doit élargir son champ de prospection.

Stéphane Ménard, MPC

2. La solution

De multiples questions se sont posées : comment connaître et trouver les industriels ayant besoin de cette technologie ? Qui démarcher ? De quelle manière ? « Une conseillère de la CCI nous a contactés en début d’année, au moment où nous réfléchissions à cette problématique. Pour qualifier ce nouveau marché, elle a réussi à identifier des industriels en Rhône-Alpes, avec leurs implantations, le nombre et le type de tours aéro-réfrigérantes de chacun d’entre eux. Ces sociétés sont en effet soumises à déclaration du fait des risques de légionelles inhérentes à leurs process ». Grâce au fichier ciblé rapidement envoyé, l’entreprise est passée à la phase opérationnelle de son développement. Par la suite, MPC a amorcé le programme Commercial PME pour trouver la stratégie pertinente en lien avec cette activité.

3. Les premiers résultats

MPC, qui commence tout juste à exploiter ces précieuses données, indique que de bons contacts ont été pris et que des devis sont à l’étude chez des prospects : « C’est encore récent mais je confirme que c’est bénéfique. Les services de la CCI nous ont apporté une importante base de clients potentiels ; maintenant c’est à nous de jouer et de les convaincre. Cette approche permet vraiment d’identifier les interlocuteurs susceptibles de se montrer intéressés par une offre spécifique ». À la clé également : gain de temps et phase de démarchage plus efficace. Après Rhône-Alpes, l’entreprise pourrait appliquer la même méthode de prospection à d’autres régions.

MPC, Caluire, 69
Création : 1999
Effectif : 5
CA 2015 : 1 M€

Sylvie Masson, 04 74 40 56 54
lyon-metropole.cci.fr