Édito

Avec notre école Hybria, nous prenons un temps d’avance

Publication : N° 9 décembre 2018

EN PLEINE REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE – AVEC, DE MON POINT DE VUE, DES AVANCEES IMPORTANTES DANS LES DECRETS A VENIR POUR LES ENTREPRISES ET LEURS COLLABORATEURS - NOTRE CCI PREND UN TEMPS D'AVANCE AVEC SA NOUVELLE ECOLE HYBRIA.

Destinée à former les managers en ingénierie d’affaires qui, demain, occuperont des fonctions stratégiques dans l’industrie, cette école se caractérise par son double cursus en sciences de l’ingénieur et en sciences de gestion. Elle s’adresse aux cerveaux multifacettes dont nos industries ont besoin : des profils capables de faire avancer la technique, tout autant que de vendre et de créer. L’ingénieur du XXIe siècle n’est plus uniquement un modélisateur et un optimisateur. Il doit être capable de « prendre du champ », d’où l’importance d’une formation aux arts du management, en sciences sociales et en sciences environnementales ; il doit également produire des concepts novateurs en intégrant une forme de raisonnement artistique, plus sophistiqué et vaste que le raisonnement classique ; il doit enfin, me semble-t-il, développer une sensibilité créative. Cette métamorphose, c’est en quelque sorte l’avènement de « l’ingénieur à cerveau droit », que certaines grandes écoles ont déjà pleinement intégré. C’est aussi le fil d’Ariane d’Hybria, cette nouvelle école pour laquelle nous nous retrouvons en situation de pionniers, un peu comme l’ont été les industriels de la soie aux premières heures d’emlyon en 1872.

Avec Hybria, notre CCI devance l’avenir et anticipe les compétences, les collaborateurs, dont les entreprises auront vraiment besoin à l’avenir. Elle se rapproche de l’Insa et d’emlyon, engagées à nos côtés au plan pédagogique, mais aussi pour nous aider à offrir aux étudiants une pleine conscience de leur impact sur la société qui les entoure. Née suite à une étude menée auprès des branches et des syndicats professionnels, elle répond à la forte demande des entreprises industrielles de la métropole sur les fonctions technico-commerciales de haut niveau.

Emmanuel Imberton
Président de la CCI LYON METROPOLE Saint-Etienne Roanne