Comment j'ai fait pour ...

accélérer mon développement

Publication : N° 12 décembre 2019

JULIEN TABOURY et son épouse sont fabricants de confiseries vendues sous la marque Les Bonbons de Julien. Absorbés par la production, ils ont pris le temps de définir une stratégie pour diversifier leurs canaux de vente et augmenter leur chiffre d’affaires.

1. Le problème

En 2007, le couple Taboury reprend une fabrique artisanale de confiseries et lance une gamme complète, baptisée Les Bonbons de Julien. « Nous proposions des visites de notre site de production à Bourg-Argental et réalisions jusqu’à 80 % de notre chiffre d’affaires dans la boutique attenante », expose le dirigeant. Une activité chronophage et saisonnière puisque 30 000 des 70 000 visiteurs annuels se concentraient sur juillet et août. Julien Taboury s’interroge alors sur la façon de se dégager du temps, de mieux répartir les ventes sur l’année et de toucher une plus large clientèle puisque les 20 % restants de son activité s’effectuent via des épiceries fines et magasins spécialisés.

2. La solution

Après avoir fait le point sur sa stratégie dans le cadre du dispositif Ambition PME de la Région, Julien Taboury a contacté la CCI pour accélérer son développement.
Dans cette dynamique, il intègre le dispositif Commercial PME en 2017 et bénéficie de l’appui d’un consultant : « Comme il fallait actionner le levier commercial et après avoir étudié différentes options, nous avons d’une part, embauché un commercial pour accroître la vente aux professionnels et d’autre part, ouvert une boutique dans le centre de Lyon en décembre 2018 ». De plus, dans l’optique d’un futur déploiement, leur conseiller les a orientés vers l’offre Dessine-moi un réseau concernant les potentialités de la franchise. « Ces accompagnements sont primordiaux. Nous avons bénéficié de bons conseils, de contacts bien ciblés et gagné du temps ».

3. Les premiers résultats

En deux ans, la PME a effectué des investissements, des embauches ; elle est passée de 300 000 à 500 000 euros de chiffre d’affaires. La boutique lyonnaise a très bien démarré avec « la fête des Lumières, Noël, mais un creux au printemps, conséquence en partie des mouvements sociaux, et des chiffres à la hausse à la rentrée ». Ainsi, la part du point de vente de la fabrique dans l’activité globale s’établit désormais à environ 60 %. En parallèle, le démarchage commercial porte ses fruits. Prochaine étape : faire un bilan de cette double stratégie commerciale et se recentrer sur la R&D. « Nous allons développer de nouveaux produits et packagings pour consolider notre position auprès des clients professionnels », conclut l’entrepreneur.

LES SUCCÈS DU PILAT,
Bourg-Argental, 42
Création : 2007
Effectif : 8
CA 2019 : 500 000 €

Dominique Bonnet, 04 72 40 59 34
Lucile Dumas, 06 03 85 16 54

www.lyon-metropole.cci.fr/commercialpme